S'identifier - S'inscrire - Ecrire un article - Contact


Manger, bloguer, et se bouger pour interdire la pêche en eaux profondes


Une très jolie BD de Pénélope Jolicoeur pour comprendre en 2 minutes pourquoi il faut que l'Union Européenne interdise la pêche en eaux profondes. 40000 J'aime en une journée, car ça vaut le coup de se bouger ! Manger, bloguer, se bouger, finalement c'est peut-être ça le bon slogan.
Par stephane • Manger Bloguer • Mardi 19/11/2013 • 1 commentaire • Version imprimable

Un jeu rigolo est instructif pour tester sa perception du sucre contenu dans les aliments

Mots-clés : , ,


Combien de sucres ?

Combien de sucres ? est un petit jeu dont le but est de devenir l'équivalent en morceaux de sucre des sucres contenus dans les produits alimentaires industriels. Vous devez évaluer le nombre de sucres pour 5 produits, et vous connaitrez alors votre score.

J'ai créé ce jeu en utilisant les données de la base sur les aliments industriels Open Food Facts, et j'ai utilisé le même moteur de simulation physique que celui du jeu Angry Birds : on peut ainsi voir les sucres tomber de façon réaliste (vous vous souvenez de la pub pour le sucre avec des cascades de dominos en sucre ? "le sucre, le plus petit des grands plaisirs", c'était en 1986). Et vous pouvez les attrapper avec la souris pour les empiler, construire des pyramides...
Par stephane • Manger Bloguer • Samedi 18/05/2013 • 0 commentaires • Version imprimable

Manger c'est bien, jeter ça craint !

Mots-clés :


Le Ministère de l'Agriculture, de l'Agro-Alimentaire et de la Forêt lance une nouvelle campagne contre le gaspillage alimentaire, cette fois spécifiquement à destination des réseaux sociaux, blogs et communautés en ligne.

On avait déjà parlé du gaspillage alimentaire
au lancement de Manger Bloguer, et réfléchit à quelles actions les blogueuses et blogueurs culinaires pouvaient mener pour aider à sa réduction. Par exemple proposer des recettes pour cuisiner les restes. On peut bien sûr aussi partager et diffuser les différentes campagnes anti-gaspillage. Avez-vous depuis pensé à d'autres idées ?







Par stephane • Manger Bloguer • Mercredi 21/11/2012 • 0 commentaires • Version imprimable

Les Aventures du Capitaine Brocoli


 Après Manger, Bloguer et Publier, j'aimerais vous présenter un nouveau projet de livre porté par les toutes nouvelles Editions 1D. Il s'agit des Aventures du Capitaine Brocoli, dont l'objectif est de faire manger plus de légumes aux enfants. Ce projet fait appel au financement participatif : à travers la plateforme Ulule, Kevin et Samantha, les auteurs du projet, essaient de recueillir suffisamment de contributions (en quelque sorte des pré-commandes) pour que 100 exemplaires du livre puissent être imprimés.

Vous leur donnez un petit coup de pouce vous aussi ? Vous pouvez pré-commander le livre au format ebook pour 3 euros, ou le livre papier pour 6 euros. Et si le financement ne peut pas être rassemblé d'ici 2 semaines, vous serez remboursés intégralement. Et bien sûr vous pouvez donner un coup de pouce à ce projet en cliquant sur les boutons "J'aime", +1 etc. sur la page du projet !





Par stephane • Manger Bloguer • Mardi 16/10/2012 • 0 commentaires • Version imprimable

Manger, bloguer et publier !

Mots-clés :


Cela vous dirait de participer à la création d'un livre pour présenter des façons de cuisiner plus simple et plus durable et les illustrer avec des recettes alléchantes ?



Loul du blog Légitime Gourmandise a lancé une maison d'édition cette année : La Palissade (contact@lapalissade.fr). Il a d'abord édité son propre livre du nom de son blog, et il prépare l'édition d'un second livre de cuisine pour enfants avec d'autres auteurs. Et cela fait quelques temps qu'on discute ensemble pour voir si l'on pourrait monter un projet intéressant et motivant en y associant les blogueuses et blogueurs culinaires.

Lorsque Loul m'a dit que sa ligne éditoriale allait s'orienter vers "des livres qui apportent de vraies connaissances, tournés vers plus d'écologie, de mieux vivre et de plus de prise de conscience", j'ai tout de suite pensé à ce qu'on essaie de faire à travers Manger Bloguer : promouvoir à travers nos blogs une alimentation plus saine, plus durable et plus sociale.

Au delà du "simple" livre de recettes (qui est en fait très compliqué à créer, Loul pourra vous en parler !), on pourrait proposer une sorte de "petit guide pour une alimentation plus saine et plus durable", dans lequel on pourrait présenter différents thèmes : les AMAPs, la cuisine des restes, le locavorisme, la cuisine végétarienne, la cuisine des abâts et "bas morceaux", comment faire son propre fromage etc.

Pour chaque thème on pourrait expliquer ce que c'est, pourquoi c'est bien, comment faire en pratique etc. et illustrer chaque thème avec quelques recettes alléchantes.

Par exemple pour les AMAPs, une objection fréquente est "je n'ai pas envie de manger des choux tout l'hiver !". Il faudrait une ou deux recettes inventives et appétissantes de chou, avec des idées de variantes etc.

L
es droits d'auteurs du livre seront reversés à une association caritative (à choisir).

Qu'en pensez-vous ?

Quels sont les thèmes qu'il faudrait à votre avis aborder ?

Auriez-vous envie de participer à ce projet, par exemple en présentant un thème et/ou en proposant une recette ? Chaque co-auteur pourrait par exemple présenter l'un des thèmes qui lui tient à coeur et qu'il ou elle développe habituellement sur son blog. Les co-auteurs et leurs blogs seraient bien sûr présentés dans le livre.

Toutes les idées, remarques et suggestions sont très bienvenues !


Par stephane • Manger Bloguer • Mardi 17/07/2012 • 29 commentaires • Version imprimable

Un laboratoire d'idées pluridisciplinaire : le Barilla Center for Food and Nutrition

Mots-clés : , , , , , ,


Lundi soir j'ai assisté à la soirée de lancement du Barilla Center for Food and Nutrition à Paris. L'ambassade italienne a prêté ses superbes salons pour l'occasion. Alors non, il n'y avait pas de Ferrero Rocher (il faut toujours se méfier des publicités, j'étais pourtant dans la bonne ambassade), mais les soirées de l'Ambassadeur sont toujours un succès, et celle-ci l'a été en particulier grâce aux intervenants et aux exposés très intéressants qu'ils ont présentés.

Lancement du Barilla Center for Food and Nutrition

De gauche à droite :

- Guido Barilla : arrière petit-fils du fondateur de Barilla, actuel président de Barilla et du Barilla Center for Food and Nutrition
- Arnaud Basdevant : chef du Service de nutrition de l'l'Hôtel-Dieu de Paris, puis de l'Hôpital de la Pitié-Salpétrière, chargé de la mise en oeuvre d'un plan contre l'obésité
- Riccardo Valentini : membre du Panel Intergouvernemental sur le Changement Climatique (IPCC), Prix Nobel de la Paix 2007
- Jean-Paul Fitoussi : économiste, Président du comité scientifique de Sciences Po Paris
- Claude Fischler : Directeur de recherche au CNRS, sociologue, spécialiste de la nutrition
- Giovanni Caracciolo di Vietri : Ambassadeur d’Italie en France

L'Ambassadeur a évoqué l'histoire de Barilla : vendue en 1971 par Pietro Barilla, le père de Guido Barilla, à une multi-nationale américaine, puis rachetée 8 ans plus tard par le même Pietro Barilla.

Qu'est ce donc que le Barilla Center for Food and Nutrition ? C'est Guido Barilla qui l'explique : un think tank (laboratoire de pensée ou comme Philippe Guérin l'ancien président du Conseil National de l'Alimentation a suggéré à la fin de la présentation, un incubateur de questionnement) dédié à l'alimentation et à la nourriture (deux mots qui ne sont pas interchangeables comme l'ont fait remarqué plusieurs intervenants). C'est un laboratoire d'idée pluri-disciplinaire : des médecins, des économistes, des sociologues etc. y participent. Leur travail consiste à regrouper les informations disponibles, identifier les problèmes à résoudre en priorité, et proposer des recommandations pour répondre au défi de nourrir, et bien nourrir, l'ensemble de la planète tout en la préservant, et en préservant aussi les différentes cultures de l'alimentation et de la nourriture dans le monde.

Quelques points qui m'ont paru particulièrement intéressants dans les présentations :

Le professeur Jean-Paul Fitoussi a présenté ses travaux sur la mesure du bien-être. Les politiques menées par les gouvernements ont souvent pour objectif d'augmenter la croissance du produit intérieur brut. Mais cette croissance purement économique peut entrainer la décroissance du bien-être des habitants. Le professeur Fitoussi propose un autre indicateur, un indicateur de bien-être (de bonheur ?) qui mêle des mesures objectives et subjectives dans plusieurs domaines : la santé, la richesse matérielle, l'emploi etc. Un bien-être qui doit nécessairement être soutenable, car comment pourrions-nous être heureux si nous savons que nos enfants et petits enfants ne pourront pas l'être ?

Le professeur Claude Fischler a commencé avec une citation de Montaigne : "il ne faut pas tant regarder ce qu'on mange qu'avec qui on le mange". Il travaille sur la commensalité - le fait de prendre ses repas à plusieurs - et ses effets : manger à plusieurs augmente le plaisir, et est corrélé avec un faible taux d'obésité. Les rythmes alimentaires semblent en particulier importants : le "pic" des repas, le moment où le plus de personnes sont en train de manger se situe à 12h30 en France : 54% des français sont à table. Au Royaume Uni, ce pic est à 13h, mais seulement 18% des anglais sont alors en train de manger. Forcément, lorsqu'on ne mange pas en même temps, c'est difficile de manger ensemble !

-> C'est un point qui me paraît particulièrement important pour les blogueurs culinaires. J'ai le sentiment que si on encourage les personnes à cuisiner, alors on les incitera également à prendre plus de repas à plusieurs, en famille ou entre amis. Si l'on prend le temps de confectionner des bons petits plats (même gras ou "gourmands"), on le fait certainement plus pour soi que pour les autres, et on ne tolérera pas les retards pour venir à table, la télé allumée pendant le repas etc. Il serait intéressant de savoir pourquoi prendre des repas en groupe permet de lutter contre l'obésité : ce sont ceux qui parlent le plus qui mangent le moins ? on prend le temps de manger, et la sentation de satiété a le temps de s'installer ? ou on mange des choses plus saines lorsqu'on est à plusieurs ? (encore qu'il y a plus de "vous reprendrez bien une petite part de gâteau ?") ou bien en étant "forcé" d'être à table à des heures précises, on mange pendant les repas plutôt qu'en dehors ? Qu'est ce que vous en pensez ?

Le professeur Arnaud Basdevant a expliqué pourquoi l'obésité est une maladie chronique : bien avant d'être malade puis handicapé par le surpoids, c'est dès la conception puis dans les premières années qu'on constitue son stock de cellules adipeuses, et c'est en grossissant progressivement qu'elles s'inflamment et deviennent pathologique. Lorsqu'on se rend compte qu'on est malade, il est déjà trop tard pour agir efficacement, en témoignent les trop communes suites de régimes et rechutes. Il faut donc se concentrer sur la prévention, sur les enfants.

Le professeur Riccardo Valentin a présenté le concept de la double pyramide alimentaire et environnementale. On connait tous la pyramide alimentaire qui préconise quelle quantité d'aliments manger pour être en bonne santé. Si au lieu de regarder quelle quantité de fruits, de légumes, de lait, de poisson, de viande etc. est bonne pour la santé, on regarde quelle est l'impact écologique de ces produits, alors on peut pratiquement renverser la pyramide : c'est la viande et le poisson, puis les produits laitiers qui ont la plus forte empreinte en terme de carbone, d'eau utilisée et de surface nécessaire, et ce sont les fruits et légumes de saison qui sont les meilleurs pour l'environnement. Comme quoi la nature fais bien les choses !

Double pyramide alimentaire et environnementale
Vous savez ce qu'il vous reste à faire pour votre santé et celle de la planète !


Par stephane • Manger Bloguer • Mercredi 19/10/2011 • 0 commentaires • Version imprimable

Lancement de Manger Bloguer


Bienvenue sur Manger Bloguer !

Ce nouveau site a pour but de rassembler les blogueurs et les blogueuses culinaires pour promouvoir une meilleure alimentation, plus saine et plus durable. C'est un lieu pour tout d'abord s'informer, partager et dialoguer, s'engager, et pourquoi pas même jouer.

L'idée de ce site ne m'est pas venue un matin en prenant mon petit déjeuner, c'est en fait un bel exemple de sérendipité : un ami blogueur m'envoit une réaction spontanée à ma newsletter, le dialogue s'établit, les questions s'installent, les idées suivent... Si vous voulez en savoir plus, j'ai publié sur mon blog un long billet sur le cheminement de ces questions et de ces idées : Manger sainement et durablement.

Vous pouvez aussi rejoindre le groupe Facebook Manger Bloguer et suivre et dialoguer avec @MangerBloguer sur Twitter.
Par stephane • Manger Bloguer • Vendredi 02/09/2011 • 4 commentaires • Version imprimable

Manger Bloguer


A partager sans modération !

Le projet :

Chaque jour des millions de personnes visitent les blogs cuisine pour y trouver des recettes. C'est une opportunité formidable pour les blogueurs culinaires de promouvoir une alimentation responsable (équilibrée et durable) pour que chacun puisse manger mieux tout en préservant l'environnement et les hommes.

Manger Bloguer a pour objectif de fédérer les blogueurs autour de cette idée, pour qu'ils puissent s'informer des enjeux, des problèmes et des solutions, réfléchir ensemble à comment ils peuvent promouvoir une meilleure alimentation, et mettre en oeuvre des actions communes en ce sens.

L'équipe :

Manger Bloguer a été initié par Stéphane du portail de blogs culinaires Recettes de Cuisine suite à des discussions avec des amis blogueurs.

J'espère que vous serez nombreux et nombreuses à me rejoindre pour participer à cette initiative !

Retrouvez-nous aussi :

Sur Twitter : @MangerBloguer
Sur Facebook : rejoignez le groupe
Sur Google Plus : en attendant les groupes sur G+, je suis là.
Sur HelloCoton : notre page

Archives


Liens

Manger Bloguer